Tout savoir sur le casque antibruit de tir

Un casque antibruit pour le tir offre bon nombres d’avantages. Cet équipement préserve l’audition contre le choc acoustique lors de la détonation. Cependant, il n’isole pas complètement l’utilisateur qui continue d’entendre les bruits environnants. Découvrez-en davantage sur ce matériel indispensable pour la chasse et l’entraînement au maniement des armes à feu.

Le casque antibruit actif utilise une technologie issue de l’aviation

Un casque antibruit actif permet de filtrer les différentes sortes de son. En effet, il s’agit bien d’ondes. L’équipement retient certaines fréquences potentiellement dangereuses pour les oreilles. Par contre, il amplifie les bruits qui pourront être utiles. Cette technologie est issue de l’aviation où les pilotes doivent continuer de se parler sans pour autant subir le grondement de l’appareil pendant des heures. Pour les chasseurs, le casque préserve les tympans des chocs lors de la détonation. Cela dit, ils doivent encore s’entendre. Il faudra même prêter l’oreille aux indices sonores que leur proie émet. Ce mode de filtrage est efficace pour tout volume supérieur à 50 décibels. Un coup de feu peut retentir à 130 dB sans l’écho.

L’atténuation des bruits nocifs pour l’audition

Les casques antibruit filtrent essentiellement les sons de basses fréquences. Ils réduisent l’impact des chocs acoustique, mais amplifient la voix humaine. De cette manière, le porteur peut avoir une conversation avec les autres chasseurs ou le moniteur de tir. Par contre, il sera moins sensible avec les détonations. Le dispositif protège également contre les clapotements et les sifflements répétitifs. Atteignant la concentration, ces derniers sont filtrés au même titre que les basses. Pour ceux qui traquent le gibier, un bon casque actif permet de distinguer les bruits pour pister leur proie. Ils entendent les sirènes, klaxons et autres avertissements sonores indispensables pour leur sécurité.

Possibilité d’ajouter d’autres fonctionnalités à l’équipement

Pour agrémenter les casques de tir, il est possible d’ajouter des bruits de fond ou une ambiance sonore. Certains modèles intègrent un lecteur MP3. De cette manière, leurs porteurs peuvent mieux viser leur cible tout en écoutant du Rap ou bien une symphonie de Mozart. La concentration est au maximum lorsque la personne est complètement immergée dans son univers. Ce genre d’habitude est assez courant auprès des tireurs d’élite ainsi que les compétiteurs de haut niveau. Ces athlètes utilisent généralement un pack incluant un casque antibruit et une paire de lunettes de protection. Certains d’entre eux trouvent leurs équipements chez https://mieuxcomparer.net/.

Quid du casque de protection passif ?

Un casque antibruit passif est différent d’un modèle actif. Il filtre l’intégralité des sons environnants. Le porteur n’entend pratiquement rien. En effet, l’atténuation limite le niveau autour de 20 décibels. Ce qui constitue aussi un excellent choix pour les exercices de tir en salle. L’entraînement se fera dans un univers sonore coupé du monde. La protection des oreilles est maximale, mais l’équipement ne convient pas pour les scénarios en club ou pour les parties de chasse en pleine forêt. Dans ces deux cas, il est important de prêter attention à ce qui se passe autour de soi.